Education non-formelle


Que constatons-nous ?

Il y a une tendance générale à confondre éducation et école : l’école est le milieu utilisé par la société pour transmettre de façon formelle l’héritage qu’elle considère pertinente aux nouvelles générations. Cependant, l’éducation s’acquiert non seulement dans les institutions éducatives, mais aussi dans d’autres espaces de la société, non formels..

 

Quand parle-t-on d’éducation non-formelle?

L’éducation non-formelle a lieu lorsque naissent des phénomènes d’apprentissages et inter-apprentissages entre pairs, dans des milieux non-formels. Celle-ci se base sur une relation de confiance et un climat de dialogue où les deux parties apprennent à écouter, à accepter les critiques, à soutenir leurs positions, à chercher des alternatives, etc…

 

Lire plus

Que permet l’éducation non-formelle?

  • Elle permet de se nourrir d’expériences d’autrui et de partager les connaissances acquises dans tous les espaces.
  • L’intéressé décide lui-même de ce qu’il veut écarter ou prioriser. Ainsi, il n’est pas seulement acteur, mais aussi auteur de son développement..
  • Il ne se limite pas à accumuler des connaissances, mais construit son savoir pour accompagner ses expériences, trouver son utilité dans sa famille, son groupe d’amis, la société.

 

Comment Qosqo Maki favorise-t-elle l’éducation non formelle?

L’un des rôles de Qosqo Maki est de multiplier les opportunités dans un cadre de liberté.

  • Le Dortoir n’est pas un ensemble de lits mis à disposition, sinon un espace de cohabitation partagé entre usagers et éducateurs, ces derniers ayant alors le rôle d’adultes référents.
  • La Bibliothèque répond aux préoccupations des jeunes de partager leurs connaissances, doutes et activités avec leurs paires et autres adultes qui ne vont pas condamner leurs attitudes ou initiatives.

 

Sortie au zoo

Campement à Quillabamba